Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’outil Québec En Alerte pour aviser les citoyens en situation d’urgence


5 septembre 2015
Par Eric Cloutier

Depuis le 1er avril, un nouveau système d’alerte au public, qui a pour appellation Québec en alerte, a été mis en service par le gouvernement du Québec. La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, en a fait l’annonce le 31 mars.

 

Le système Québec En Alerte permet d’informer rapidement les citoyens lors d’événements pouvant porter atteinte à leur vie ou à leur sécurité. Ce système, qui constitue une initiative pancanadienne des principaux organismes responsables des mesures d’urgence, est désormais déployé à la grandeur du Canada. Au Québec, c’est le ministère de la Sécurité publique (MSP) qui diffuse des messages d’alerte au public.

«Les 14 événements suivants pourront faire l’objet d’un message d’alerte : crise civile, glissement de terrain, tremblement de terre, feu de forêt, feu industriel, feu urbain, feu de brousse, débordement de barrage, inondation soudaine, risque biologique, risque chimique, risque d’explosion, risque radiologique, service 9-1-1 (ex. : panne du service)», peut-on lire dans un communiqué émis par le MSP.

«En tant que ministre de la Sécurité publique, je me réjouis de cette initiative qui démontre que la sécurité des citoyens est une priorité pour tous les intervenants responsables des mesures d’urgence au Québec tout comme dans le reste du Canada. L’information est cruciale en situation d’urgence, et le fait d’être avisé rend le citoyen beaucoup plus apte à réagir efficacement, à poser les bons gestes et à mieux s’y préparer», a affirmé Lise Thériault.

En plus de soutenir les municipalités dans le processus d’alerte auprès des citoyens, l’outil Québec en alerte permet au Centre des opérations gouvernementales du MSP de diffuser des alertes à la population québécoise par l’entremise de la radio, de la télévision, du site Internet du MSP ou de son compte Twitter.

«Au moment de la diffusion d’une alerte, la programmation en cours sera aussitôt interrompue dans la ou les régions touchées par l’événement. L’alerte d’urgence fournira de l’information pertinente et importante pour les citoyens sur les comportements à adopter, selon l’évolution de la situation, afin de réduire les risques des conséquences probables.

Le système sera fonctionnel 24 heures sur 24, 7 jours sur 7», écrit encore le MSP. Pelmorex Media, une entreprise multimédia propriétaire des chaînes de télévision Météomédia et The Weather Network, diffuse les messages s’effectuera grâce à cet outil qu’elle a créé. Une vaste campagne d’information afin de sensibiliser la population à ce nouveau système a été entreprise par Pelmorex Media.

En vertu d’une décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, les principaux radiodiffuseurs et télédiffuseurs doivent retransmettre automatiquement sur leurs ondes les messages d’alerte à la population canadienne. Quant aux radios et télévisions communautaires, religieuses, autochtones et étudiantes, elles auront jusqu’au 31 mars 2016 pour s’y conformer. L’information concernant Québec En Alerte est accessible sur le site Web du MSP.

alerte.securitepublique.gouv.qc.ca