Sécurité Québec

Nominations Nouvelles
Matthew McGuire en charge de la gestion des risques liés aux crimes financiers chez Securefact


16 décembre 2015
Par Eric Cloutier
Matthew McGuire

Securefact, une compagnie spécialisée dans le domaine des solutions de connaissance de la clientèle (CVC), de lutte contre le blanchiment d’argent (LCBA) et de gestion des risques liés aux crimes financiers, a nommé Matthew McGuire à la tête son programme de gestion des risques liés aux crimes financiers.

 

La nomination de M. McGuire, un juricomptable de renommée mondiale, a été annoncée le 1er décembre. Matthew McGuire fait partie du comité consultatif public-privé du ministère des Finances du Canada sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement des activités terroristes. Il agit également à titre de président du Comité de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement des activités terroristes de CPA Canada. De plus, il est cofondateur du Seneca College Institute for Financial Crime Analysis et représentant du comité de gouvernance et de gestion du risque sur les Bitcoins de l’Automated Teller Machine Industry Association.

Advertisment

Matthew McGuire collabore avec les institutions financières depuis 15 ans selon Securefact, dans le cadre de différents mandats d’évaluation et de réduction des risques liés aux crimes financiers et aux exigences réglementaires. M. McGuire a également joué un rôle de consultant auprès du gouvernement canadien et de nombreux autres gouvernements pour la rédaction de lois et la mise sur pied de services de renseignement financier.

«M. McGuire possède une vaste expérience en matière de lutte contre le blanchiment d’argent qui sera précieuse pour notre équipe et représente pour nous le passage des données aux informations, puis aux renseignements. Les institutions qui font affaire avec nous sont conscientes que l’acquisition de clients passe par les canaux numériques, et nous proposons des solutions conviviales pour faciliter ce type d’activité. L’intégration numérique des clients nécessite également une nouvelle approche de gestion des risques liés aux crimes financiers et aux exigences réglementaires en raison de l’absence d’interaction en personne, et Securefact propose une gamme de solutions en constante évolution pour la gestion de ces risques», a déclaré Gabor Horvath, chef de la direction de Securefact.

«Les groupes de crime organisé et ceux qui collectent des fonds pour les organismes terroristes font circuler plus de 60 milliards de dollars au moyen du système financier canadien chaque année. L’anonymat est essentiel pour transférer le produit du crime dérivé de la vente de narcotiques, de la fraude, de la corruption et de l’évasion fiscale qui est destiné au financement des activités terroristes. C’est pourquoi les organismes de réglementation insistent tant sur l’importance du respect de procédures de connaissance des clients strictes et exhaustives. Securefact conçoit des solutions adaptées aux exigences des organismes de réglementation qui permettent d’obtenir tous les renseignements nécessaires sur les clients du premier coup, d’obtenir les renseignements manquants s’ils n’ont pas été obtenus correctement par le passé et de réaliser des gains d’efficacité grâce à l’automatisation», affirme M. McGuire.

www.securefact.com