Montréal tiendra un grand rendez-vous de la résilience urbaine cet automne

Eric Cloutier
Avril 30, 2015
Écrit par
Quelque 90 personnes ont pris part à un atelier d’une journée sur le thème de la résilience en matière de sécurité civile et sur les défis du grand Montréal en terme de technologies de l’information et des communications (TIC), le 17 avril à l’UQAM, et au cours duquel six conférences ont été présentées dont une par Anie Samson (photo), mairesse de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens.
Quelque 90 personnes ont pris part à un atelier d’une journée sur le thème de la résilience en matière de sécurité civile et sur les défis du grand Montréal en terme de technologies de l’information et des communications (TIC), le 17 avril à l’UQAM, et au cours duquel six conférences ont été présentées dont une par Anie Samson (photo), mairesse de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens.
La Ville de Montréal tiendra, à l’automne 2015, une activité publique de réflexion qui se voudra un grand rendez-vous de la résilience urbaine.

Ce forum de discussion s’adressera à tous les acteurs et citoyens concernés par cette question et entre autres par celle de la sécurité civile et publique. Anie Samson, mairesse de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens, a fait cette annonce le 17 avril, lors d’un atelier sur le thème de la résilience en matière de sécurité civile et sur les défis du grand Montréal en terme de technologies de l’information et des communications (TIC).

L’événement a été présenté par TechnoMontréal, un organisme à but non lucratif fondé en 2007 et qui constitue la grappe des TIC du Grand Montréal, au Pavillon Sherbrooke de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en présence d’environ 90 personnes. Ces dernières étaient en l’occurrence des représentants d’organismes et d’administrations publiques constituant de grands donneurs d’ordres à la recherche de solutions pour faire face aux défis de la résilience, ainsi que des porte-parole d’entreprises et d’organisations offrant des solutions en TIC et différentes expertise sur les meilleures pratiques à adopter en matière de sécurité publique et civile.

Anie Samson a plus précisément axé sa présentation sur la Fondation Rockefeller qui a choisi Montréal comme l’une des «100 villes résilientes» au monde. De surcroît, Montréal s’avère la seule ville canadienne à figurer au sein de cette prestigieuse liste de grandes villes résilientes dévoilée en décembre dernier.

«La résilience urbaine, c’est la capacité d’une ville à préserver l’équilibre en place, à absorber les chocs et à redevenir rapidement fonctionnelle à la suite d’une perturbation d’ordre naturel – qu’on parle d’une inondation, d’une tempête exceptionnelle, d’un changement climatique - ou d’une perturbation de nature humaine, c’est-à-dire d’une crise sociale, d’un accident industriel, environnemental, etc.», a-t-elle souligné, en ajoutant qu’une ville résiliente a également la responsabilité de préserver la prospérité économique de son territoire.

Mme Samson indique que la Ville de Montréal commencera à travailler sous peu sur cinq grands défis liés à la résilience et à la sécurité dont le déclin et le vieillissement de sa population, les accidents liés au transport de matières dangereuses sous toutes ses formes, les vagues de chaleur et la défaillance des infrastructures.

Si le contenu de la seconde portion de l’atelier du 17 avril - laquelle portait sur des besoins, des défis et des problématiques spécifiques auxquels font face différents donneurs d’ordres – n’est pas encore du domaine public pour l’instant, celui des cinq conférences présentées en matinée, en revanche, fera l’objet d’une couverture exclusive par le magazine Sécurité Québec. Les grandes lignes de ces cinq conférences seront publiées dans la section des nouvelles de l’industrie du numéro Été 2015 de Sécurité Québec ou dans la mise à jour électronique du 28 mai 2015.

Louise Bradette, chef de division du Centre de sécurité civile de la Ville de Montréal et coordonnatrice adjointe du Centre de coordination des mesures d’urgence de l’île de Montréal, Yona Jébrak, professeur du Département d’études urbaines de l’UQAM, et le professeur Benoit Robert, du Centre risque et performance de Polytechnique Montréal, ont abordé les enjeux liés aux défis de la résilience dans le Grand Montréal, tandis que Sylvie Giguère, de Microsoft, et Jacques Charron, de K2 Geospatial, ont parlé de leurs expertises respectives et des solutions technologiques existant en matière de sécurité civile et publique.

www.technomontreal.com/fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

ISC Ouest
April 10-12, 2019
Sécurité Canada Est
April 24, 2019

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.