Conseils pour les installateurs

Sécurité Québec
Avril 09, 2018
Écrit par Sécurité Québec
Sécurité Québec a récemment communiqué avec des fabricants et des concepteurs de systèmes de sécurité afin d'obtenir des astuces du métier dont nos lecteurs pourraient tirer parti. Pour plus de conseils, veuillez visiter le www.securitequebec.ca.

Stewart Dewar, chef de produit des solutions de détection périmétrique d’intrusion chez Senstar

La sécurité complète d’un site nécessite l’intégration étroite de systèmes distincts, généralement issus de différents fournisseurs. Lors de l’évaluation de systèmes et de composants (caméras, gestion vidéo, détection périmétrique d’intrusion, contrôle d’accès, etc.), gardez à l’esprit les directives suivantes pour éviter des délais, des coûts imprévus et une complexité technique inutile :

Si deux systèmes distincts doivent communiquer entre eux via une interface logicielle, assurez-vous que l’intégration est certifiée et que les fournisseurs ont des preuves de succès à l’appui. Faites attention aux versions certifiées des logiciels, car certaines mises à niveau peuvent nuire considérablement à la compatibilité.

Autant que possible, choisissez des appareils qui partagent la même interface logicielle. Chaque système doit disposer d’une trousse de développement logiciel (SDK) facilement disponible et entièrement documentée comprenant un exemple de code et un logiciel de démonstration. Les SDK doivent avoir été éprouvées sur le terrain, à savoir être utilisées sur d’autres sites et répondre aux exigences de surveillance et de contrôle inhérentes à vos activités de sécurité.

Pour les systèmes vidéo, assurez-vous que les appareils respectent les normes ouvertes applicables, telles que les profils ONVIF : S (flux vidéo/audio), C (contrôle d’accès) ou G (stockage/récupération vidéo). Des normes ouvertes assureront la pérennité de votre système et vous éviteront de subir le monopole restrictif d’un fournisseur.

Lorsqu’une intégration logicielle entre deux systèmes n’est pas réalisable, il peut être nécessaire de recourir à des sorties de relais de capteur pour connecter les entrées de contact sec du panneau d’alarme.

Ish Ishkanian, directeur des préventes au Canada et aux États-Unis chez Milestone Systems

Pour les intégrations étendues et complexes, la plupart des concessionnaires tentent de relever le défi d’une seule implantation. En raison de la complexité de ces projets, il devient alors extrêmement difficile de diagnostiquer les problèmes. Dans ces cas, je recommande de diviser le projet en plusieurs étapes, et de les livrer comme des projets individuels. Cela aide à simplifier la conception et à réduire le temps nécessaire pour diagnostiquer un problème.

Disposer de techniciens formés et certifiés pour exécuter ces projets s’avère également essentiel pour en assurer le succès. De plus, il est important que le technicien consacre un peu de temps pour se familiariser avec les produits concernés avant leur installation. Il arrive parfois que des techniciens certifiés avec notre logiciel, mais qui n’en ont pas fait usage depuis quelques mois, en oublient des aspects importants. À mon avis, le temps investi dans la révision des produits destinés à un projet se rentabilise rapidement par des installations fluides réalisées aisément.

Lorne Terry,  directeur des ventes chez Hikvision Canada

Les meilleures pratiques de conception pour les systèmes intégrés complexes commencent par la communication pendant le processus de vente. Lors de la première rencontre avec le client, il est primordial de bien comprendre sa situation, ses besoins, ses attentes et son budget. Ce processus peut s’avérer long, car les besoins et les attentes des clients ne sont pas toujours clairs ou réalistes. Au cours de ce processus d’exploration, les intégrateurs doivent déterminer qui sont les principaux intervenants. Les intervenants sont souvent des personnes autres que les directeurs de la sécurité et des installations, y compris des influenceurs de décision oeuvrant à la comptabilité, aux ressources humaines, au marketing et à la fabrication.

Une fois que vous avez une bonne compréhension des attentes du client, vous devriez commencer à figurer quel matériel et quels logiciels pourront répondre aux besoins du client. Généralement, la colle qui tient tout cela en place est le logiciel de tête de réseau, souvent le système de gestion vidéo ou le logiciel de contrôle d’accès. Choisissez-le judicieusement, car un logiciel de tête peut rapidement se transformer en mal de tête! Évaluez la liste des partenaires d’intégration de la firme de logiciels, et assurez-vous de bien comprendre la démarche d’intégration. Il est également impératif de déterminer depuis combien de temps les partenariats sont en place; d’examiner les études de cas réussies; et d’évaluer le soutien fourni par toutes les parties pour s’assurer que le système fonctionne et demeure fonctionnel à long terme.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.