IHS Markit : plus de reconnaissance faciale moins de lecture d'empreintes digitales

Sécurité Québec
Janvier 25, 2018
Écrit par Sécurité Québec
IHS Markit a récemment publié son plus récent rapport global sur les lecteurs d'empreintes digitales, signé par Jamie Fox, analyste principal DEL et éclairage au sein de l’entreprise. Selon ce dernier, « le marché des lecteurs d'empreintes digitales est confronté à une perturbation majeure à la suite de l'arrivée de Face ID, un système de reconnaissance faciale conçu et développé par Apple inc. pour son téléphone intelligent iPhone X ».

Face ID signifie probablement qu’Apple va cesser d’utiliser des lecteurs d'empreintes digitales d'ici 2021. Cela signifie une réduction de 1,1 milliard de lecteurs d'ici la fin de 2021, indique le rapport. Cette estimation, basée uniquement sur les téléphones mobiles, repose sur le total de la consommation d'Apple et d'autres concurrents qui implanteront des solutions de reconnaissance faciale.

« Le lancement de Face ID affectera également à la baisse les expéditions de lecteurs d'empreintes digitales à d'autres fabricants qui cherchent déjà à remplacer ceux-ci par une nouvelle solution, poursuit le rapport. Plutôt que de remplacer systématiquement les lecteurs d'empreintes digitales, certains fabricants de téléphones intelligents les conserveront dans certains modèles ou les combineront à la technologie de lecture de l'iris ou à des solutions de reconnaissance du visage en 3D. »

Aux dires du rapport, les fournisseurs de lecteurs d'empreintes digitales devront désormais faire face à un bouleversement considérable du marché interne. À mesure que le marché évoluera vers la détection sous verre, les lecteurs à ultrasons et optiques remplaceront les capteurs capacitifs qui ne peuvent pas envoyer de signaux à travers le verre.

« Au cours des deux à trois prochaines années, le marché des lecteurs d'empreintes digitales migrera probablement vers une véritable solution « à l'écran », dans laquelle le lecteur n'est pas seulement sous l'écran, mais également intégré à celui-ci. Ces lecteurs seront probablement capables de reconnaître les empreintes digitales dans une grande partie de l'écran ou même dans sa totalité », explique IHS Markit.

En outre, le rapport fait mention des nouveaux concurrents qui ont émergé en 2016 et 2017. Goodix, qui s’avère le plus imposant de ceux-ci, a concurrencé Fingerprint Cards pour obtenir la meilleure place du marché en 2017. Silead a également gagné des parts de marché en Chine en 2016 et 2017, tandis qu’Egistec a vu plusieurs de ses conceptions retenues par Samsung. Le rapport ajoute que l’année 2018 pourra être marquée par l’arrivée de nouveaux joueurs comme InvenSense.

La récente concurrence a entraîné la banalisation des capteurs capacitifs, conduisant à une baisse du prix forfaitaire, lequel est passé sous la barre des deux dollars en 2017. Enfin, à la prévision de baisse des lecteurs d'empreintes digitales dans le marché des téléphones mobiles d’ici 2021, le rapport définit certains marchés émergents. « À la recherche de nouveaux marchés, les fabricants de lecteurs d'empreintes digitales espèrent assister à une croissance des demandes pour leurs produits dans le segment des cartes à puce dès cette année. L’automobile et les serrures de portes pourraient également figurer parmi les nouveaux secteurs de prédilection de cette technologie », conclut le rapport.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

Sécurité Canada Est
April 25, 2018