Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Avigilon s’associe à G4S au Royaume-Uni pour essayer d’enrayer la contrebande par l’analyse vidéo


20 décembre 2016
Par Neil Sutton

Avigilon Corp., une compagnie de surveillance basée en Colombie-Britannique, s’est associée à G4S dans le cadre d’un essai d’utilisation des analyses vidéo d’Avigilon pour enrayer la contrebande dans une prison du Royaume-Uni.

Située à Fazakerley, Liverpool, HMP Altcourse est gérée par G4S et devrait commencer à utiliser l’analyse vidéo d’Avigilon cette semaine pour aider à contrer les criminels organisés qui font passer des drogues et autres produits de contrebande entre les murs de la prison avec l’aide de complices à l’intérieur. Le système sera utilisé pour détecter les personnes dans le périmètre de la prison, ce qui permettra aux agents de réagir avant que des incidents se produisent.

L’essai devrait durer huit semaines, période après laquelle la prison prévoit communiquer les résultats obtenus aux autres institutions pénitentiaires du Royaume-Uni aux prises avec des problèmes similaires.

Advertisment

Avigilon précise que ses analyses vidéo utilisent l’intelligence artificielle ou l’apprentissage machine, ce qui permet « d’améliorer continuellement la précision des alarmes au fur et à mesure que la technologie développe une meilleure compréhension du milieu observé ». L’intelligence artificielle est utilisée pour détecter des modèles d’objets et différencier les personnes, les véhicules et les autres objets.

« Les analyses vidéo agissent comme un multiplicateur de force, assurant une surveillance constante et avisant intelligemment les opérateurs de situations susceptibles de nécessiter leur attention », a expliqué Mahesh Saptharishi, directeur de la technologie chez Avigilon. « La particularité d’autoapprentissage de l’analyse vidéo d’Avigilon s’appuie sur cette notion pour apprendre en continu et pour s’adapter au milieu, ce qui permet au système d’améliorer son exactitude au fil du temps. »