Avigilon a annoncé l’agrandissement de sa plateforme de caméras H4 avec l’ajout de la gamme de caméras H4 à vue panoramique/inclinaison/zoom (PTZ). La nouvelle PTZ H4 combine un rendement élevé avec des analyses vidéo à autoapprentissage procurant aux utilisateurs la fonctionnalité et l’intelligence nécessaires pour réagir de façon proactive aux événements au moment où ils se produisent. La nouvelle gamme de caméras PTZ H4 est offerte en résolutions de 1 et 2 mégapixels (Mpx), chacune équipée d’une rotation continue sur 360 °.
L’enregistreur vidéo numérique (DVR) de la série XVR fait partie de la famille des solutions technologiques HDCVI 3.0, qui permettent aux systèmes de vidéosurveillance analogiques vieillissants de transmettre de la vidéo de qualité HD et la fonctionnalité IP sur une longue distance par un câble coaxial. Avec sa configuration simple et prête à l’emploi, la HDCVI 3.0 offre une compatibilité étendue avec de nombreuses technologies. Cela inclut des fonctions intelligentes comparables à celles que l’on retrouve dans les systèmes IP et à résolution plus élevée, tels qu’Ultra HD (UHD) ou 4K.
Le système de sécurité hybride Vario de 2GIG se compose d’un panneau de contrôle de sécurité avec des entrées et sorties intégrées. Il permet d’ajouter des capacités sans fil, afin de tirer parti des solutions sans fil existantes de 2GIG. Vario offre plusieurs styles de claviers, des options d’ajout de zones et de sorties, deux options d’ajout d’alimentation, la compatibilité vocale bidirectionnelle, deux options de récepteur distinct et boîtiers à l’épreuve du vandalisme. Extensif pour répondre aux besoins de toute installation, le système Vario prend en charge capteurs sans fil de 2GIG, et il est compatible avec un certain nombre de systèmes d’automatisation et de contrôle d’accès courants.a
L’AutoVu SharpV est une nouvelle caméra fixe ALPR (reconnaissance automatique de plaques d’immatriculation) avec unité de traitement mobile, conçue pour les installations ALPR fixes. Elle peut être reliée à des systèmes de vidéosurveillance à l’échelle municipale pour améliorer les enquêtes judiciaires, les rapports et la surveillance. Elle permet également de contrôler l’accès aux installations d’une entreprise et de gérer ses espaces de stationnement. La nouvelle conception de l’AutoVu SharpV permet une installation sur des murs ou des poteaux.
Leviton a annoncé le développement de nouveaux accessoires de commande d'éclairage Decora Smart compatibles avec HomeKit – incluant des gradateurs et interrupteurs muraux encastrés – contrôlés à partir d’un iPhone ou un iPad.
Grâce au nouveau système de gestion vidéo (VMS) 7.0 de Bosch, l'utilisateur peut garder plusieurs caméras UHD (ultra haute définition) ouvertes sans avoir à s'inquiéter de ralentir l'application.
Uplink a mis en marché une nouvelle technologie de repérage par GPS. Le module Uplink GPS AT (asset tracker) a été lancé lors du récent événement Sécurité Canada Centre tenu à la mi-octobre à Toronto et était également en montre au récent salon ADI Expo Montréal 2016, tenu le 17 novembre à Laval.
La plateforme Avigilon H4 prend de l’expansion avec l’ajout de la gamme de caméras H4 SL qui permet à la fois d’obtenir une qualité d'image exceptionnelle et qui réduit les besoins de bande passante et de stockage à l'aide des technologies brevetées Idle Scene Mode et High Definition Stream Management (HDSM).
La nouvelle caméra SNC-VB770 atteint de hautes résolution et sensibilité, en ajout au faible bruit attribuable à son capteur Exmor de traitement d'image et à image complète de 35mm.
L’entreprise lavalloise Terranova WW Corporation, spécialisée en sécurité de l'information, a lancé, le 21 septembre, la nouvelle version de Terranova Phishing Simulation, sa plateforme d'hameçonnage flexible et conçue tant pour les multinationale que les PME.
Le clavier à deux boutons Vantage Radiolink EasyTouch II, un clavier programmable sans fil, offre le contrôle complet de la scène.
Schneider Electric, spécialiste en gestion de l’énergie et de l’automatisation, a annoncé des améliorations à son système de gestion de la sécurité AccessXpert, le 13 septembre lors du séminaire ASIS 2016 tenu à Orlando en Floride.
Des franchises sont convenues dans la plupart des contrats d'assurance. Il s'agit d'un montant forfaitaire qui est déduit du montant de l'indemnité due par l'assureur et que l'assuré conserve à sa charge.
Le 29 janvier 2017, un attentat par arme à feu visait le Centre culturel islamique de Québec, faisant six morts et de nombreux blessés. Malheureusement, cet événement dramatique n’est pas le premier au Québec, et il suffit d’évoquer les noms du Métropolis (2012), de Dawson (2006), de Concordia (1992), de Polytechnique (1989) ou de l’Assemblée Nationale du Québec (1984) pour raviver des souvenirs encore trop proches. Si les résultantes de ces événements avaient plus en commun que les motifs invoqués, il apparaît impossible, et surtout dangereux, de déclarer que ces événements n’arrivent qu’aux autres.
C’est suite à la lecture du numéro Été 2016 de Sécurité Québec que m’est venue l’idée de vous sensibiliser aux risques associés aux véhicules aériens sans pilote (VASP) ou aéronefs téléguidés (AT) communément appelés drones, ainsi qu’au positionnement des assureurs face à leur utilisation commerciale.
En 2014, 5.3 millions de téléphones ont été volés et 1 utilisateur sur 5 a dû faire face à un incident de sécurité. Voir ses photos, courriels, opinions personnelles, informations bancaires divulguées peut avoir des conséquences désastreuses pour plusieurs. Ces équipements contiennent en effet énormément de données confidentielles ou personnelles.
À titre de directeur général du Bureau de la sécurité privée (BSP) depuis février dernier, je suis heureux de reprendre les rênes de la chronique «Point de vue». Je commencerai par me présenter brièvement.
Dans de trop nombreux cas, par manque de temps, de ressources, ou simplement de connaissance des bonnes pratiques, des actions mal adaptées devant améliorer la sécurité sont implantées dans les organisations. Cependant, si ces démarches ne sont pas minutieusement analysées au préalable et intégrées dans un plan global de sécurité, les chances d’obtenir des résultats nuls, voir même contre productifs, sont grands.
Nous sommes maintenant rendus bien loin des systèmes d’alarmes à zone câblée unique et dotés d’une petite lumière verte ou rouge pour indiquer l’état du système sur un panneau placé à l’entrée d’une résidence; une époque que je n’ai toutefois connue.
Gérer des systèmes de sécurité de plus en plus élaborés, constructifs et couvrant des domaines aussi vastes que la sécurité physique ou de l’information, la continuité des affaires, les mesures d’urgence, la gestion du personnel, les enquêtes (...) requiert un savoir-faire tout autant que des ressources fiables et reconnues.
L’industrie de la sécurité n’échappe pas à la vague des nouvelles technologies qui change de façon radicale les pratiques des intervenants en sécurité privée.
Quel professionnel n’a jamais été témoin du manque important de reconnaissance des métiers de la sécurité ou des programmes éducationnels en sécurité intérieure au Québec?
La RAC est l’une des voies pour décrocher un diplôme, améliorer vos chances d’avancement ou accéder à une promotion. Grâce au processus de la RAC (reconnaissance des acquis et des compétences), vous n’avez pas à revoir ce que vous savez déjà.
Depuis les attaques contre Charlie Hebdo, une guerre de relations publiques a présentement lieu sur Internet. Elle oppose les Cyber Djihadistes au groupe Anonymous, une entité qui se forme et se déforme selon ses membres et les besoins du jour.
Le 22 mars 2017, ce sont un peu plus de 35 personnes qui ont pris part au premier petit-déjeuner conférence organisé par Femmes en sécurité qui portait sur le cannabis «  légalisation du cannabis : Comment gérer le risque adéquatement? ».
Ce sont un peu plus de 100 personnes qui ont pris part à la Conférence et au Salon Port Secure 2015, les 19, 20 et 21 mai, à l’hôtel Hyatt Regency dans le centre-ville de Montréal. L’événement, qui en était à sa neuvième présentation annuelle et qui est tenu dans différentes villes au Canada, traitait à la fois de mesures de sécurité, d’amélioration de la résilience de la chaîne d’approvisionnement et d’efficacité commerciale déployées par les acteurs de l’industrie maritime en terme de sécurité portuaire au Canada.
Neuf panélistes ont pris part, le 27 avril dernier, à la première table ronde de l’histoire du magazine Sécurité Québec, rendue possible grâce à l’aimable collaboration de BLF Canada risques et assurances et tenue dans la salle de conférence Jim Sterling des bureaux de ce courtier d’assurance au centre-ville de Montréal. Simon Morin, gestionnaire – service client chez BFL Canada; Pina Corvino, directrice d’équipe – assurance aux particuliers, BFL Canada; André St-Onge, vice-président, directeur principal clientèle, BFL Canada; Luc Provost, coordonnateur du développement des affaires chez APA; Riles Ouali, président de GSD Group; André Laplante, président, Central d'alarme Bromont; Robert Leduc, vice-président principal, Surveillance Lanvac; Yves Dumas, propriétaire de l’entreprise ACS Technologie basée à Beloeil; et Danielle Paquin, directrice générale de la Section Québec de l’Association canadienne de la sécurité (CANASA) ont discuté des questions relatives aux assurances, aux fausses alarmes, à la problématique de la relève chez les techniciens en sécurité, à leur formation scolaire et à l’avenir des centrales de surveillance confrontées à la montée des solutions de surveillance et d’alarme qu’offre Internet.
Le Salon Sécurité Canada Est 2015, qu’a tenu la section Québec de l’Association canadienne de la sécurité (CANASA) le 22 avril à l’hôtel Sheraton de Laval, a connu une hausse de 30% de son achalandage par rapport à la présentation de l’événement au même endroit l’an dernier.
Pour une première fois le 26 mars 2015, APA a tenu, dans un nouvel emplacement au Terminal Port de Québec, son salon «Roadshow 2015» pour la région de la Vieille Capitale. Plusieurs participants ont été enchantés de l’endroit retenu pour l’organisation de l’événement dans le Vieux-Québec.
Ce sont finalement 322 visiteurs et 50 exposants qui ont participé à la présentation du salon «Roadshow 2015» d’APA, le mardi 24 mars, à Montréal. Cela équivaut au nombre de participants qu’avaient accueilli les organisateurs lors de la présentation du même événement en 2014.
Les 9 et 10 février 2015, Genetec tenait son Sommet de la presse 2015 à Montréal. Plusieurs journalistes représentants différents magazines spécialisés dans le domaine de la sécurité étaient présents pour les trois jours jours de cet événement annuel au cours duquel ils ont notamment été mis au fait des dernières innovations de Genetec. La compagnie leur a notamment fait visiter son siège social montréalais, ainsi que les installations du CGMU (Centre de gestion de la mobilité urbaine) de la Ville de Montréal. Découvrez en images les grands moments de ces deux jours auxquels ont notament participé Sécurité Québec et son magazine frère anglophone SP&T News.

Les plus populaires

Événements récents

Sécurité Canada est
Mer Avr 26, 2017
Sécurité Summit Canada
Mer Jui 14, 2017
Focus On Drones
Mer Oct 04, 2017 @ 8:45 - 04:00
Focus On Health Care Security
Mer Déc 06, 2017 @ 8:45 - 04:00