Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’armée canadienne créera un nouveau corps de métier consacré à la cyberdéfense d’ici 2017


24 novembre 2016
Par Eric Cloutier
(Photo : Shutterstock, www.shutterstock.com)
Leur site Web ayant été la cible d’une cyberattaque le 17 novembre, les Forces armées canadiennes, selon ce qu’a révélé Radio-Canada ce lundi 21 novembre, ont décidé de créer, d’ici l’année prochaine, un nouveau corps de métier consacré exclusivement à la cyberdéfense.

 
Jeudi dernier, les internautes qui tentaient d’accéder au site Web des Forces armées canadienes se retrouvaient soudainement redirigés vers une page du gouvernement chinois, tandis que le site de recrutement des Forces s’est avéré, par la suite, inaccessible durant plusieurs jours.
 
Les Forces canadiennes s’affairent à développer ce nouveau métier afin de protéger les frontières virtuelles du pays de ce genre d’incident. Toujours selon Radio-Canada, les futurs opérateurs cybernétiques auront entre autres pour mandat de tester la vulnérabilité des réseaux et d’analyser les incidents liés à la sécurité et protéger les actifs informatiques.
 
«Pour l’instant, ce sont surtout des ingénieurs et des techniciens qui sont responsables de la cyberdéfense au sein des forces. Actuellement, 202 personnes assurent ce service. D’ici quatre ans, ce nombre doit passer à 429, notamment grâce à l’arrivée des opérateurs cybernétiques», peut on lire sur le site Web de la télévision d’État.

Advertisment