Sécurité Québec

Nominations Nouvelles
CANASA nomme un nouveau directeur général


22 février 2017
Par Neil Sutton
David Ritter

L’Association canadienne de la sécurité (CANASA) a annoncé la nomination de son nouveau directeur général, David Ritter – officiellement en fonction depuis le 13 février, en remplacement de Heather Terrence, qui a démissionné en octobre dernier pour des raisons personnelles.

Selon l’Association, M. Ritter cumule plus de 30 ans d’expérience dans les services professionnels interentreprises et entreprise à consommateurs. Avant de se joindre à la CANASA, il a été président-directeur général de l’Association canadienne des bijoutiers, vice-président de Canada Law Book inc., vice-président principal de CLB Media inc. et président de Gadikin International. (N.D.L.R. CLB Media est l’ancien éditeur des magazines SP&T News et Canadian Security, ainsi que de plusieurs autres magazines commerciaux interentreprises acquis en 2010 par leur éditeur actuel, Annex Business Media.)

Le président national de la CANASA, Richard McMullen, a déclaré dans une interview accordée à SP&T News que M. Ritter s’avérait un candidat idéal compte tenu de l’expérience acquise à l’Association canadienne des bijoutiers de 2010 à 2016. « Il y a accompli des réalisations surprenantes, lesquelles l’ont fait rayonner et lui ont permis de collaborer avec divers partenaires, comme le requiert une association telle la CANASA. » M. McMullen a ajouté que l’Association canadienne des bijoutiers présentait une certaine similitude avec la CANASA en ce qui a trait à la taille de l’effectif et à la composition des membres, dont les adhésions sont d’ordres national, multinational et régional.

Advertisment

M. Ritter a également une connaissance de l’industrie de la sécurité, acquise à son poste d’éditeur du magazine SP&T News (lorsqu’il était vice-président de CLB Media).

« Il a assisté à plusieurs de nos expositions et connaît très bien notre industrie, a souligné M. McMullen. Il est très passionné par l’engagement des membres et le retour sur leur investissement, ainsi que par la prospérité et la portée de notre association. »

M. McMullen a toutefois précisé qu’il était encore trop tôt pour énumérer les changements que M. Ritter pourrait apporter à l’organisation. « Le conseil d’administration est cependant impatient de le rencontrer et d’entendre ses idées concernant l’Association, et s’enquérir de la direction qu’il entend lui donner pour la mener vers de nouveaux sommets. »