Sécurité Québec

Associations Nouvelles
CANASA Québec et la Régie du bâtiment font salle comble à Brossard


3 septembre 2015
Par Eric Cloutier
Ce sont 70 personnes touchant de près ou de loin aux systèmes de contrôle d’accès par cartes qui participaient, ce matin (jeudi 29 janvier), à la première d’une série de deux rencontres d’information provinciales organisées par la Section Québec de CANASA et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Ce sont 70 installateurs, intégrateurs, vendeurs, consultants et représentants d’entreprises touchant de près ou de loin aux systèmes de contrôle d’accès par cartes qui ont pris part, le jeudi 29 janvier, à l’Hôtel Alt de Brossard, à la première d’une série de deux rencontres provinciales organisées par la Section Québec de l’Association canadienne de la Sécurité (CANASA) et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Suzel Bourdeau, ingénieure civile à la Direction de la réglementation et de l’expertise-conseil de la RBQ, a présenté les grandes lignes des modifications qui seront apportées par le gouvernement du Québec au Code national du bâtiment (CNB) adopté par Ottawa en 2010 et qui a remplacé celui de 2005. Les modifications au CNB 2010, lesquelles deviendront celles du Code de la construction du Québec, devraient normalement être adoptées par le gouvernement Couillard ce printemps.

Grosso modo, les nouvelles exigences de Québec prévoient notamment que le délai maximal pour neutraliser les mécanismes de verrouillage des portes d’un édifice en cas d’évacuation ne devra pas dépasser 15 secondes, et cela pour l’ensemble des accès d’un édifice. Par la suite, toute remise en fonction de ces mécanismes de verrouillage devra obligatoirement être effectuée manuellement par les responsables de la sécurité, de façon à éviter que des personnes se retrouvent piégées et en danger à l’intérieur d’un édifice à la suite d’une remise en marche automatisée de ces systèmes de verrouillage. Chaque gouvernement provincial à le choix d’adopter le CNB tel quel ou en lui apportant des modifications à son gré. Mme Bourdeau a abordé les questions de réglementation à propos des mécanismes de verrouillage de portes en vertu des exigences des chapitres intitulés «bâtiment» du Code de construction sur les nouvelles installations et du Code de sécurité. Le Code de construction vise les entrepreneurs et les concepteurs de bâtiments, tandis que le Code de sécurité concerne les propriétaires de bâtiments visés par la RBQ.

Advertisment

Pour obtenir plus de renseignements sur l’ensemble des modifications prévues, il est possible de consulter le site Web de la RBQ.

www.rbq.gouv.qc.cawww.canasa.org/fr