Sécurité Québec

Associations Nouvelles
L’événement Port Secure 2015 attire une centaine de participants à Montréal


3 septembre 2015
Par Eric Cloutier
Quelque 100 personnes ont pris part à la Conférence et au Salon Port Sécure 2015 tenus à Montréal du 19 au 21 mai.

Ce sont un peu plus de 100 personnes qui ont pris part à la Conférence et au Salon Port Secure 2015, les 19, 20 et 21 mai, à l’hôtel Hyatt Regency dans le centre-ville de Montréal.

L’événement, qui en était à sa neuvième présentation annuelle et qui est tenu dans différentes villes au Canada, traitait à la fois de mesures de sécurité, d’amélioration de la résilience de la chaîne d’approvisionnement et d’efficacité commerciale déployées par les acteurs de l’industrie maritime en terme de sécurité portuaire au Canada. Différentes études de cas ont été présentées. Plusieurs concernaient des sociétés et organisations basées directement à Montréal ou ailleurs dans la grande région métropolitaine.

Frédéric Provost, vice-président gestion des risques à la Société Terminaux Montréal Gateway, et Paul Aubé, directeur de la sécurité chez Termont Terminal, une société située au Terminal Maisonneuve du Port de Montréal et qui offre des services d’arrimage et de terminal de conteneurs, ont fait état des meilleurs pratiques en sécurité de terminaux et installations maritimes. M. Aubé a entre autres fait valoir la présence et l’utilité de lecteurs de caractères optiques et de cartes d’accès biométriques au Port de Montréal.

Advertisment

Dans une autre présentation, Benoît Nolet, directeur de la Corporation de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent, a souligné que d’ici 2018, toutes les écluses de la voie maritime seront dotées d’équipements d’amarrage mains libres et qui constituent la principale composante d’un plan de modernisation de 100 millions $. M. Nolet a également mentionné que l’opération des écluses à distance comporte différents éléments de sécurité dont cette corporation doit tenir compte, soit le contrôle du périmètre, la surveillance, le contrôle des accès et la sécurité des contrôles locaux. Parmi les conférenciers venus de l’extérieur, Randy Parsons, directeur de la sécurité du Port de Long Beach en Californie, et Eric Apple, consultant sénior en gestion de projets à l’ESRI (Environmental Systems Resaearch Institute) ont présenté un projet de port virtuel, un logiciel mettant en relief les éléments de sécurité intégrés de ce port afin, par exemple, de prévenir une collision entre deux navires.

Une dizaine de compagnie de sécurité, dont G4S Canada, Stanley Sécurité, Stantec, ASSA Abloy, Accipiter, Garda World et 360Vision Technology, comptaient des stands d’exposition lors de l’événement.

www.portsecure.ca