Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Un employé de Genetec paneliste à l’événement Smart City Expo Montréal


5 septembre 2015
Par Eric Cloutier
Genetec compte un stand d’exposition à l’événement Smart City Expo Montréal du 25 au 27 mars.

Pervez Siddiqui, directeur des marchés stratégiques de Genetec et de l’équipe de développement des affaires internationales de cette multinationale montréalaise fournisseuse de technologie pour la sécurité physique et publique, prenait part, le 26 mars, à un panel de discussion dans le cadre du 1er événement Smart City Expo Montréal.

Il s’agit de la conférence internationale sur la ville de demain réunissant les administrations publiques, les experts internationaux et les entreprises spécialisées en développement urbain. Cet événement portant sur le concept de villes intelligentes se tient du 25 au 27 mars au Palais des congrès de Montréal et Genetec y participe également en tant qu’entreprise exposante et unique représentante de l’industrie de la sécurité.

Le panel de discussion auquel participait M. Siddiqui, qui œuvre au bureau de Phoenix (Arizona) de Genetec, réunissait quatre spécialistes qui abordait les questions relatives aux nouveaux services que permettent les politiques de données gouvernementales ouvertes et l’accès à ces données (open government). L’expertise de M. Siddiqui porte sur les parties prenantes dans les environnements métropolitains à Genetec. Celui-ci propose un approche centrée sur le citoyen et conduite par la communauté en sécurité urbaine, place-making et données ouvertes.

Advertisment

De par sa participation à l’événement Smart City Expo Montréal, Genetec vise grosso modo à élargir à d’autres secteurs que celui de la sécurité son offre de solutions technologiques et sa nouvelle stratégie de développement des affaires (villes intelligentes, Internet des objets (IdO), etc.) sur laquelle travaille M. Siddiqui; une stratégie et des solutions technologiques qui pourraient, par exemple, être adaptées pour l’optimisation de performance entrepreneuriale dans différents domaines d’activités : secteur manufacturier, production, énergie, logistique, etc. Dans une entrevue exclusive accordée à Sécurité Québec le 25 mars, M. Siddiqui a expliqué que le principe du concept de données gouvernementales ouvertes porte entre autres sur l’accessibilité à différentes informations gouvernementales pour différentes types d’utilisation par des entreprises privées, des organismes publics et parapublics, des individus. Il précise cependant que les préoccupations portent surtout »sur le contrôle de l’accès à ces informations quant à l’utilisation de celles-ci, leur archivage à des fins publiques ou de confidentialité, la durée  et l’échéance de leur mise en disponibilité en archivage public ou privé pour le grand public, etc». www.smartcityexpomtl.com/fr/, www.genetec.com