Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Ottawa réinjecte 142,6 M $ dans la protection des cybersystèmes canadiens


6 septembre 2015
Par Eric Cloutier
Le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, a dévoilé ces nouveaux investissements lors d’une conférence de presse le 22 juillet à Ottawa. (Photo : site Web de Sécurité publique Canada)

Le gouvernement fédéral investira 142,6 millions $ supplémentaires dans la Stratégie de cybersécurité du Canada lancée en 2010.

Ce montant s’ajoutera à une première somme de 94,4 millions $ annoncée antérieurement pour la cybersécurité indiqués dans le Plan d’action économique de 2015. Cette nouvelle injection de fonds portera à 237 millions le montant total qu’investira dans la cybersécurité au cours des cinq prochaines années. 

L’investissement servira notamment à créer un programme de formation de ressources spécialisées et une expertise policière visant à déceler et perturber les activités de cybercriminalité. Le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, accompagné du président et chef de la direction du Conseil canadien des chefs d’entreprises, John Manley, ont dévoilé ces nouveaux investissements le 22 juillet. «Tant que notre infrastructure numérique poursuit son évolution, il s’en trouvera toujours certains qui tenteront d’exploiter des vulnérabilités afin de nuire à la sécurité nationale, à la sécurité publique et à la prospérité économique du Canada. La collaboration et l’échange de renseignements avec des secteurs d’infrastructures essentielles et des partenaires du secteur privé s’avèrent notre meilleure défense pour protéger nos cybersystèmes essentiels», a affirmé le ministre Blaney.

Advertisment

«Ce nouveau financement permettra de mieux protéger les cybersystèmes essentiels à l’extérieur du gouvernement fédéral, en améliorant la collaboration avec le secteur privé et celui des infrastructures essentielles. Il comprend une capacité accrue, qui permettra au Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) de répondre aux incidents dans le secteur privé et de les atténuer», indique Sécurité publique et Protection civile du Canada par voie de communiqué.

La Stratégie de cybersécurité du Canada comporte trois objectifs : la protection des systèmes gouvernementaux, la mise en place de partenariats pour protéger les cybersystèmes essentiels à l’extérieur du gouvernement fédéral et l’aide aux Canadiens pour se protéger en ligne. Ottawa mentionne qu’en 2013, le Centre antifraude du Canada (CAFC) a reçu plus de 16 000 plaintes de fraude cybernétique par courriel et dans les sites Web. Cela représente plus de 29 millions de dollars en pertes déclarées selon le gouvernement fédéral qui cite le document Cybercriminalité : survol des incidents et des enjeux au Canada (2014).

«La cybersécurité est une responsabilité partagée, et c’est pourquoi je me réjouis de cet important pas en avant en vue d’accroître notre collaboration avec le gouvernement fédéral sur cette question importante. Les progrès réalisés sur la Stratégie garantiront que nos systèmes essentiels disposent des plus récents renseignements sur les menaces, en plus de nous aider à prendre appui sur les forces des autres», a indiqué, pour sa part, John Manley.

www.securitepublique.gc.ca