Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Une étude souligne l’absence de ressources pour vieillir chez soi au Canada

juillet 27, 2022  By Sécurité Québec


TELUS Santé et le NIA (National Institute on Ageing) ont dévoilé les résultats d’un sondage mené auprès de 125 professionnels de la santé au Canada par MD Analytics, une firme de recherche spécialisée en santé.

Cette étude, réalisée entre décembre 2021 et janvier 2022, révèle que, bien que 95 % des professionnels sondés ont affirmé aborder le sujet des situations d’urgence avec leurs patients au moins une fois par mois, seulement 11 % de ces discussions portent sur l’utilisation d’un service d’alerte d’urgence, une solution reconnue pour offrir un soutien et une sécurité supplémentaires en cas d’urgence.

« On estime qu’une personne sur trois âgée de 65 ans et plus subit une chute grave chaque année. Avec le vieillissement de la population, il devient essentiel pour les fournisseurs de soins de santé et leurs patients de discuter de manière proactive des habitudes et des ressources permettant de vieillir en santé. Ces discussions peuvent porter par exemple sur l’utilisation d’un service d’alerte d’urgence, un outil ayant fait ses preuves pour aider les personnes en cas d’urgence », a déclaré Dr Samir Sinha, directeur de la recherche sur les politiques de santé au NIA, par voie de communiqué.

Publicité

Les entreprises derrière l’étude concluent que 89 pour cent des omnipraticiens et des infirmières n’aborderont probablement pas les services d’alerte d’urgence si le sujet n’est pas amené.

« Notre population vieillit et il devient extrêmement important d’avoir accès aux ressources et aux outils technologiques pour vivre plus longtemps et en santé, sans compromettre la dignité ou l’autonomie », a déclaré Juggy Sihota, vice-présidente, solutions de santé grand public, TELUS Santé, par voie de communiqué. « Cette nouvelle étude souligne l’importance de discuter de ces technologies novatrices qui sont abordables, fiables et offrent une plus grande tranquillité d’esprit aux personnes plus âgées et à leurs proches aidants. »

Les données du récent sondage confirment également les résultats de précédentes recherches réalisées par TELUS Santé et le NIA, indiquant que, bien que 99 % des personnes âgées au Canada affirment vouloir rester aussi actifs que possible pour maintenir une santé et une autonomie optimales, l’absence de discussions sur les ressources technologiques offertes indique un manque en matière d’éducation.


Print this page

Advertisement

Les histoires continuent ci-dessous