Sécurité Québec

En vedette
Axis lance une caméra corporelle


26 mars 2020
Par SQ Staff
Photo : courtoisie d’Axis Communications

Lors d’une conférence de presse virtuelle tenue le 18 mars dernier, le fabricant de solutions de sécurité Axis Communications a annoncé le lancement de sa première caméra corporelle destinée aux forces de l’ordre et au secteur de la sécurité privée.

Cette conférence a remplacé l’habituel déjeuner de presse d’Axis à l’ISC West, l’événement ayant été reporté au mois de juillet en raison des préoccupations liées au COVID-19.

Le fabricant a déclaré que cette solution comprend une caméra, une station d’accueil et un contrôleur de système, et qu’elle a été conçue sur une architecture de système ouverte, afin qu’elle puisse être intégrée à une variété de systèmes de gestion vidéo (VMS) et de preuves. Le système peut être utilisé sur site ou dans le nuage avec la station de caméra, la solution VMS de l’entreprise ou des outils tiers.

Advertisment

« Lorsque nous sommes en train de développer une nouvelle solution, nous nous engageons toujours à fournir la meilleure qualité vidéo et audio possible, dans les limites du facteur de forme. Cette caméra corporelle a nécessité de relever son lot de défis, comme trouver la meilleure combinaison de dimension, poids, robustesse et durée de vie de la pile. Dans le but de réunir efficacement tous ces éléments, notre processus de recherche et de conception itérative a inclus de nombreuses conversations avec les clients, plusieurs prototypes de produits et un certain nombre de projets pilotes à un stade précoce », a fait valoir Fredrik Andersson, directeur de produit à l’échelle mondiale de New Solutions Initiative chez Axis Communications par voie de communiqué.

« Le même niveau de rigueur a été appliqué à l’ensemble de la solution, pas seulement à la caméra. Nous avons adopté une vision globale des besoins des clients, de la capture vidéo sur le terrain à la présentation des preuves dans la salle d’audience. C’est là que l’architecture ouverte prend tout son sens – les clients ne veulent pas être contraints à utiliser un certain système de gestion vidéo et de preuves – et conduit également à des aspects clés en matière de sécurité et d’intégrité des preuves », a-t-il ajouté.

La caméra saisit des vidéos (jusqu’à 1080p à 30 trames par seconde) et de l’audio (deux microphones pour permettre la suppression du bruit). La technologie à large plage dynamique est utilisée pour la qualité d’image. La solution de compression d’Axis Zipstream est également utilisée pour réduire les besoins de stockage. La puissance de la pile permet de couvrir un « quart de travail complet », selon Axis, avec 12 heures d’utilisation normale et une capacité de recharge dans la voiture ou à l’aide d’une pile externe.

La station d’accueil et le contrôleur de système s’avèrent des unités distinctes. Ce dernier fournit un point d’intégration et de gestion unique et un téléchargement vidéo rapide (100 Mbit par caméra), selon la compagnie. Toutes les données sont cryptées (au repos et en cours de transfert) selon les niveaux de sécurité AES256 et TLS.

La caméra dispose également des fonctionnalités intégrées suivantes : récepteur GPS/GNSS pour le suivi de positionnement, Bluetooth 4.1 à faible consommation énergétique, IEEE 802.11 b/g/n, gyroscope à 6 axes et accéléromètre. L’application mobile Body Worn Assistant d’Axis permet aux utilisateurs de revoir les séquences et d’ajouter des catégories, des descriptions et des notes. Cette solution de caméra corporelle sera offerte au cours du deuxième trimestre 2020.