Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Des Canadiens à la haute direction d’une entreprise de biométrie


24 août 2020
Par SQ Staff

Le développeur et fabricant de solutions biométriques StoneLock de Kansas City au Missouri a récemment annoncé la nomination de deux Canadiens au sein de son équipe de direction : Yanik Brunet comme directeur général et Greg Harman comme directeur régional des ventes.

Yanik Brunet (photo : gracieuseté de StoneLock)

M. Brunet supervisera les activités générales de la compagnie, y compris le développement de produits, le marketing, les ventes et le service à la clientèle. « Yanik est au sommet de la sécurité d’entreprise depuis de nombreuses années, et ses pairs et collègues de l’industrie le considèrent comme un meneur émérite et un pionnier de l’innovation », a déclaré Colleen Dunlap, directrice générale et cofondatrice de StoneLock, dans un communiqué. « Sa vaste expérience dans le secteur de la sécurité et celui des technologies émergentes contribueront assurément à consolider la position de StoneLock comme fournisseur accompli en matière de conception et fabrication de produits biométriques de pointe destinés au contrôle d’accès. »

Greg Harman (photo : gracieuseté de StoneLock)

En ce qui concerne M. Harman, la compagnie a fait remarquer qu’il arrivait avec une feuille de route de plus de 100 millions de dollars en revenus de ventes, et ce, issus de plusieurs marchés verticaux tels que la gestion immobilière, le secteur gouvernemental et le milieu des finances. « Les processus de vente exclusifs de Greg ont beaucoup retenu l’attention de l’industrie, tout comme leurs succès spectaculaires, a cette fois commenté Mme Dunlap. L’étendue de sa compréhension de la sécurité d’entreprise jumelée à des lancements de produits remarquablement réussis surpasse les attentes que nous chérissions pour un candidat idéal. Nous sommes donc ravis qu’il ait accepté de nous guider vers l’avenir de StoneLock et, ultimement, vers l’avenir de la reconnaissance faciale sans visage. »

Advertisment

L’entreprise a également présenté son nouveau lecteur biométrique GO, qui, à ses dires, intègre une technologie de reconnaissance faciale « sans visage » brevetée ne nécessitant ni photographie ni contact, dont le but se veut de protéger les utilisateurs en préservant leur vie privée.