Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
G4S acquiert un intégrateur de sécurité à Montréal


24 février 2020
Par Staff

G4S Canada a récemment annoncé avoir fait l’acquisition de l’entreprise montréalaise de systèmes de sécurité Securium inc., précisant que cela lui permettra d’améliorer ses activités d’intégration de la sécurité, particulièrement en matière de vidéo et de contrôle d’accès.

« L’acquisition de Securium renforcera considérablement les services de technologie que nous offrons aux clients existants et potentiels. G4S Canada fournit des services de sécurité de haute qualité à ses clients à travers le pays, lesquels seront désormais encore mieux servis avec l’ajout de la technologie issue de Securium, ainsi que ses compétences et capacités d’intégration. Nous sommes certains que l’arrivée de l’équipe Securium au sein de l’équipe G4S contribuera à renforcer notre engagement à être les conseillers de confiance de nos clients », a déclaré Peter Panaritis, directeur général de G4S Canada dans un communiqué émis par sa compagnie.

« G4S nous offre une occasion en or de proposer nos services technologiques innovateurs à un public plus large », a pour sa part fait valoir Joe Bozzo, président de Securium. « Animées par le même engagement d’excellence du service et d’acquisition de nouvelles parts de marché dans le domaine des technologies de sécurité, nos deux équipes combineront assurément leurs efforts pour stimuler les progrès technologiques au profit de nos clients communs. »

Advertisment

Fondée en 2002, Securium est un distributeur agréé pour les principaux fabricants de systèmes de vidéosurveillance, de contrôle d’accès et d’intrusion. L’entreprise conçoit et fournit également des solutions de protection de périmètre, y compris des systèmes de détection à câbles enfouis et à micro-ondes.

G4S Canada a ouvert un bureau à Toronto en 2016 pour sa division d’intégration sécurisée (nouvelle dans SP&T News, en anglais) et a fait l’acquisition de l’intégrateur i-Vision Systems de Sudbury en Ontario plus tard cette année-là (nouvelle dans SP&T News, en anglais).