Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le Groupe Commissionnaires Ottawa fait l’acquisition du Groupe ADGA

janvier 27, 2022  By Sécurité Québec


À la mi-décembre, le Groupe Commissionnaires Ottawa – dont les membres Commissionnaires Ottawa et ComNet réseaux et sécurité inc. sont des entreprises canadiennes privées – a fait l’acquisition du Groupe ADGA.

Il s’agit de la quatrième acquisition en trois ans de cette société de sécurité privée. En effet, le Groupe a fait l’acquisition de ComNet réseaux et sécurité inc. en 2018, et des anciennes sociétés DBP Systems et Extravision technologies de sécurité inc. en 2019 et 2020 (désormais intégrées à ComNet). Le Groupe ADGA conservera sa marque et poursuivra ses activités. Ensemble, le groupe d’entreprises offre une gamme complète de solutions de sécurité cybernétique, électronique, physique et personnelle, ainsi qu’une expertise en matière de défense, d’espace et de gestion de l’information et de la technologie de l’information.

Cumulant une longue histoire de développement et de soutien des systèmes de commandement et de contrôle, le Groupe ADGA détient une expertise dans la conception, la mise en œuvre, la mise en service et le soutien des systèmes de simulation pour les forces militaires du Canada. Il est également connu pour ses offres de services professionnels et de talents de spécialité. Près de 20 % des employés et contractants indépendants du Groupe ADGA sont des anciens combattants ou des réservistes. « Grâce à notre passion commune pour la protection des personnes, des biens et de l’information, notre groupe d’entreprises est maintenant plus polyvalent, plus clés en main et plus fluide que jamais », a fait valoir Paul Guindon, chef de direction du Groupe Commissionnaires Ottawa par voie de communiqué.

Publicité

Dans l’ensemble, le Groupe Commissionnaires Ottawa représente un quart de milliard de dollars de revenus et près de 5000 employés. Les trois entreprises – comptant 17 bureaux au Québec, en Ontario et en Alberta – sont détenues et exploitées par des Canadiens.


Print this page

Advertisement

Les histoires continuent ci-dessous