Sécurité Québec

En vedette
Think Modular demande au gouvernement de financer le dépistage thermique corporel


24 août 2020
Par Alanna Fairey
(g. à d.) Imran Hasan (associé directeur, Think Modular), Nina Tangri (députée, Mississauga-Streetsville), Rod Phillips (ministre des Finances de l'Ontario), Steve Duguay (associé directeur, Think Modular), Norm Hasan (directeur associé, Think Modular)

Bien que les solutions technologiques thermiques s’avèrent la nouvelle norme comme moyen de détection des cas potentiels de COVID-19, Think Modular de Mississauga en Ontario avait recours à cette technologie bien avant la pandémie.

« C’était le moment idéal », a déclaré Imran Hasan, associé directeur chez Think Modular, dans une récente interview accordée à SP&T, une publication soeur de Sécurité Québec. « L’occasion s’est présentée, et nous avons reconnu qu’il y avait à la fois un manque et du potentiel. Nous savions que le dépistage thermique corporel ferait partie des protocoles COVID-19, lesquels seraient instaurés lors de la réouverture des compagnies et de la relance de l’économie. »

Après avoir rencontré les parties intéressées et avoir organisé des démonstrations interactives pour les premiers répondants, M. Hasan a précisé que Think Modular a déployé la technologie dans plusieurs secteurs, notamment la fabrication, la restauration, l’hébergement, les forces de l’ordre et les soins de santé (cliniques). Selon lui, l’entreprise avait stratégiquement cherché à implanter cette technologie dans différents secteurs dans le but de montrer comment la population pouvait tirer parti de son utilisation.

Advertisment

« Notre objectif ultime est de voir cette technologie en place dans chaque école, chaque maison de retraite, chaque hôpital et partout où les gens interagissent avec les autres, a commenté M. Hasan. Je pense que nous devons tous nous familiariser avec les solutions thermiques corporelles, et les adopter comme faisant partie de la nouvelle réalité. »

Ce faisant, M. Hasan a poursuivi en mentionnant que Think Modular demande au gouvernement du Canada d’inclure une subvention technologique ou un crédit d’impôt dans le prochain budget, afin que les organisations puissent implanter ce type de technologie de dépistage. « Cette technologie présente de nombreux avantages, a insisté M. Hasan. Voilà pourquoi nous déployons des efforts pour faire entendre notre voix, afin que les responsables puissent disposer de toute l’information requise. »

Récemment, le ministre des Finances de l’Ontario, Rod Phillips, a visité les installations de Think Modular pour assister à une démonstration interactive de la technologie, et pour apprendre comment elle peut aider les collectivités et accroître la confiance du public. Bien qu’aucune décision n’ait encore été prise concernant le budget, M. Hasan demeure persuadé que l’importance des solutions thermiques corporelles sera reconnue.

« Toutefois, si le prochain budget n’inclut pas de subvention technologique, j’espère que nous pourrons à tout le moins recevoir l’aval du gouvernement de l’Ontario sur la pertinence d’utiliser le dépistage thermique corporel comme mesure responsable de réouverture des compagnies et de relance de l’économie », a conclu M. Hasan.