Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Environ 135 personnes à l’activité de cabane à sucre de Tri-Ed à Québec


10 mars 2016
Par Eric Cloutier
Une centaine de personne ont visité les 35 stands d’exposition de manufacturiers de solutions de sécurité présents lors de l’activité de cabane à sucre organisée par la succursale de Québec de Tri-Ed, le 8 mars, et dont on voit une prise de vue panoramique. (Photo : Philippe Martineau, gracieuseté de Tri-Ed Québec)

Une centaine de visiteurs ont pris part à l’activité de cabane à sucre 2016 à la succursale de Québec du distributeur Tri-Ed, ce mardi 8 mars; un salon au cours duquel 35 exposants (représentants manufacturiers et fabricants) ont présenté leurs produits aux intégrateurs et installateurs de solutions de sécurité.

«Parmi nos nouveaux exposants cette année, on retrouve la compagnie Allegion. La présence d’Allegion à notre salon est attribuable au fait que Tri-Ed et Anixter sont maintenant fusionnées. Autrement, la plupart des exposants présents étaient des habitués de notre activité», a indiqué Jean-François Légaré, directeur de la succursale de Québec de Tri-Ed.

Outre des installeurs et intégrateurs oeuvrant dans la région immédiate de Québec, certains provenaient notamment de la Mauricie et du Saguenay Lac-Saint-Jean.

Advertisment

«C’est sur que les exposants présentent surtout leurs gammes de produits déjà existantes. Il n’y a pas beaucoup de nouveaux produits présentés en primeur parce que les fabricants les dévoileront au mois d’avril lors du salon ISC West. 

Par contre, certains exposants comptaient leur lot de nouveautés, tels que les fabricants Gamanet et Louroe. Gamanet, qui participe également aux activités de cabane à sucre des succursales de Montréal (9 mars) et d’Ottawa (10 mars) de Tri-Ed, présentait CA DSC, présentait la nouvelle mouture de son système de sécurité intégrée CA DSC lancée à la fin de 2015.

Pour sa part, VL Marketing (Vision Link Marketing), agent manufacturier de la compagnie Louroe entre autres, faisait la promotion de la solution Audio Analytics avec intelligence du son, un système conçu par Louroe et qui regroupe quatre fonctions : détection d’agression, détection de coup de feu, détection de vitre brisée et détection d’alarme de voiture.

«La façon dont ça fonctionne est fort simple.. C’est un logiciel doté d’un microphone et qui fonctionne en parallèle. Le logiciel enregistre les différentes fréquences de son, puisque le microphone, lui, détecte toutes les fréquences. Il ne fait que ça. Si le son d’ambiance général est fort, le système ne réagira pas. Par contre, si un individu s’emporte soudainement et qu’il élève la voix, étant donné que ses cordes vocales changent immédiatement de fréquence, le système détectera alors un changement de fréquence et analysera le tout via  des algorithmes», explique Serge Trudel, représentant manufacturier chez VL Marketing.

Dans les cas de détection de bris de vitre et d’alarme de voiture, la portée du signal de détection peut atteindre jusqu’à 100 pieds de distance. Dans les cas d’agression, elle peut s’élever jusqu’à 300 pieds. Cependant, lorsqu’il est question d’un coup de feu, la portée de du signal détecté peut atteindre jusqu’à une distance de 3000 pieds.

De son côté, Yvon Lebel, propriétaire et président de l’entreprise Novytec Marketing, un agent manufacturier situé à Brossard, était présent à la fois à l’activité de cabane à sucre de Tri-Ed Québec et à la présentation du premier salon organisé par la Section Québec de l’association internationale ASIS tenu le lendemain (9 mars), en matinée, à l’hôtel Fairmont Le Château Frontenac (voir autre texte publié le 10 mars 2016 sur le site Web de Sécurité Québec).

«Une grande partie de notre gamme de caméras a été revampée au cours de la dernière année. Cela nous rend très compétitifs et nos prix n’ont pas monté. Contrairement à nos compétiteurs qui ont été obligés de réajuster leurs prix de vente à la hausse à cause de la chute du dollar canadien par rapport à la devise américaine, nous disposions déjà d’une liste de prix en dollar canadien. Nous n’avons pas été obligés de la changer», a mentionné M. Lebel, au terme du salon d’ASIS Québec.

Novytec Marketing a présenté les mêmes produits lors des deux expositions. Yvon Lebel souligne que plusieurs nouveaux modèles de caméras ont été lancés depuis les six derniers mois.

«Plusieurs caméras de 360 degrés, panoramiques, ainsi que plusieurs nouvelles gammes de caméras de 720p, 1080p et 5 mégapixels ont été mises en marché. Il s’agit de la deuxième génération de ces modèles de caméras», ajoute M. Lebel.

Depuis deux ans, Novytec Marketing mise également beaucoup sur la promotion et la vente de panneaux d’alarme Bosch.

«Nous disposons d’une gamme complète de panneaux d’alarme allant de huit à 599 zones. Il n’y a quasiment pas de fournisseurs de panneaux de 599 zones au Canada. Tous les gros entrepôts et autres endroits où il y a de nombreux points d’alarmes nécessitent des panneaux d’alarme de ce type-là. Nous sommes en train de recruter plusieurs installeurs et intégrateurs qui vont revendre ces produits de Bosch et qui auront la certification pour les revendre à différents types d’utilisateurs», renchérit-il.

www.tri-ed.com