GardaWorld, partenaire d'IHS Markit pour la sécurité des voyageurs

Neil Sutton
Août 27, 2019
Écrit par
L'expression « devoir de diligence » se retrouve désormais au coeur des principes fondamentaux de la profession de la sécurité, en particulier en ce qui concerne la protection des personnes, de la propriété et des biens.

Des membres chevronnés de GardaWorld – la firme montréalaise de services d’agents de sécurité – ainsi que son partenaire pour l’analyse des données et du renseignement, IHS Markit, ont abordé ce sujet lors du Forum économique international des Amériques qui s’est tenu à Montréal en juin.

Dans une entrevue accordée à Canadian Security* à la suite de l'événement, Martin Plante – directeur national Conseils, enquêtes et sécurité des voyageurs chez GardaWorld – a décrit le devoir de diligence comme « la responsabilité d'un employeur vis-à-vis de ses employés […], dans le souci de prendre soin d'eux partout où ils se trouvent dans le monde ».

GardaWorld en forte croissance
Fondée en 1995 avec un investissement initial de 25 000 $, GardaWorld est devenue une entreprise multinationale comptant plus de 92 000 employés, répartis dans 45 pays. De nombreuses acquisitions ont contribué à la croissance exponentielle de cette société privée. En 2016, elle a acheté le fournisseur de sécurité africain KK Security, exploitant ses activités dans sept pays de ce continent. En 2018, ce fut le tour de United American Security, une compagnie regroupant 3600 employés, actifs dans 16 États américains; et de NYA, une firme spécialisée en gestion de crise située au Royaume-Uni. Plus tôt cette année, GardaWorld a également acquis Whelan Security, une entreprise américaine comptant environ 10 000 employés et oeuvrant dans 31 États.

Au Canada, GardaWorld a aussi renforcé ses activités de surveillance résidentielle, commerciale et d'alarme de façon considérable, en concluant de nombreuses acquisitions au cours de la dernière année. Christian Paradis, vice-président principal Développement stratégique et services de sécurité, explique que l’entreprise est structurée pour la croissance, et que c’est ce que souhaite son fondateur, Stephan Crétier. M. Paradis précise que GardaWorld vit également un processus de diversification. Outre son intérêt plus récent pour la création d’activités de surveillance, la société a investi dans des services-conseil et de gestion des risques liés aux voyages.

Partenaire de voyage
En 2018, GardaWorld a annoncé son partenariat avec IHS Markit, une entreprise mondiale de recherche et de renseignement. La plateforme de sécurité des voyageurs Crisis24 de GardaWorld intègre désormais les prévisions et l’analyse des risques d’IHS Markit. Ainsi, les clients de Garda peuvent recevoir des rapports en temps réel partout dans le monde, afin de les aider à se préparer à des menaces ou à les atténuer.

Mike Hartnett, directeur du service-conseil des risques au niveau national chez IHS Markit – qui s’est joint à MM. Plante et Paradis comme participant à la table ronde sur le « devoir de diligence » au Forum international – a déclaré que sa compagnie avait commencé à prévoir les risques il y a environ 15 ans. Le paradigme actuel de prévision et d’analyse des risques chez IHS Markit repose sur un modèle qui incorpore toutes sortes de données, y compris les médias sociaux et les rapports directs de ses 80 analystes à temps plein en poste à la grandeur du monde.
« Sur place dans les pays et régions qu’ils couvrent, ces analystes parlent la langue locale, ils comprennent la dynamique de l’entreprise, ainsi que les éléments culturels et sociaux, a mentionné M. Hartnett. Ils sont vraiment en mesure d’avoir un portait précis de la réalité qui prévaut dans le pays et de la façon dont les risques évoluent au fil du temps. »

IHS Markit procure une « prévision quantifiable » sur un an et une « tendance directionnelle » sur trois ans, a précisé M. Hartnett. « Garda utilise ces prévisions de risque prospectives pour aider les responsables de la sécurité des voyageurs à surveiller de près les trois prochaines années, à comprendre la réalité des lieux visiter par leurs voyageurs, et à comprendre en quoi la dynamique de risque peut changer. »

Pour chaque évaluation de risque réalisée par l’entreprise sur le territoire des 211 pays qu’elle couvre, elle génère également « au moins deux solutions de rechange viables » en référence. « Nous identifions ensuite des indicateurs de changement clé qui nous laissent croire que l’une de ces combinaisons de scénarios pourrait se concrétiser », a-t-il expliqué.

IHS Markit procure des prévisions de risque à de nombreux clients partout dans le monde, mais les avis de risque à l’endroit des voyageurs sont produits en partenariat exclusif avec GardaWorld. Le fait que le monde soit un endroit « plus risqué » qu'il l'était il y a dix ans pourrait être débattu. « Néanmoins, je pense que nous nous entendrons pour dire que la gestion du risque se révèle beaucoup plus complexe aujourd’hui », a avancé M. Hartnett.

« Le spectre des risques connus ayant un impact sur les entreprises aux plans stratégique, opérationnel et tactique s’avère plus large. Les menaces proviennent désormais d’une panoplie d’acteurs, y compris les défenseurs étatiques et non étatiques, les organisations criminelles, les activistes », a-t-il ajouté, notant que le concept de « devoir de diligence» avait orienté le marché de la sécurité des voyageurs au cours des 10 à 15 dernières années, alors que les organisations cherchaient à s'acquitter de leurs « responsabilités de fiduciaire et de gérance ».

En outre, l’analyse des risques effectuée par IHS Markit depuis plus d’une décennie fournit de précieuses données qui peuvent continuer à être exploitées pour réduire les menaces futures. La compagnie assure le suivi d’événements s’étant produits avant l’avènement du traitement informatisé des renseignements, a fait valoir M. Hartnett. En comprenant mieux ces événements et leur impact, IHS Markit peut affiner ses moteurs de prédiction.

La sécurité des voyageurs pourrait être considérée comme un baromètre pour l’ensemble de l’industrie de la sécurité : moins de réactions, plus de proactions. « C’est vers là que le marché doit se diriger, a conclu M. Hartnett, et c’est là qu’entre en jeu ce nouveau partenariat [avec GardaWorld]. »

*Entrevue publiée (en anglais) dans le magazine Canadian Security d’été 2019



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

ISC Est
November 20-21, 2019
ISC Ouest
March 18-20, 2020

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.