Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’École nationale de police du Québec ouvre son nouveau pavillon de formation


24 septembre 2015
Par Eric Cloutier
La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique du Québec, Lise Thériault, a procédé, le 18 septembre à Nicolet, à la coupe de ruban officielle marquant l'ouverture du nouveau pavillon de formation de l'École nationale de police du Québec (ENPQ). (Photo : site Web de l'École nationale de police du Québec, www.enpq.qc.ca)

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, a procédé, le 18 septembre, à l’inauguration du nouveau pavillon de formation de l’École nationale de police du Québec (ENPQ).

 

La construction du nouveau bâtiment, autofinancé par l’ENPQ, a couté 10,3 millions de dollars, ce qui représente toutefois une économie de 400 000 $ par rapport à la prévision de 10,7 millions $.

Advertisment

Cette inauguration a eu lieu en présence de nombreux élus et dignitaires qui prenaient simultanément part à la cérémonie de remise des attestations des aspirants policiers de la 161e promotion de l’ENPQ et dont Mme Thériault était la présidence d’honneur.

«Le nouveau pavillon de formation est doté d’installations uniques et à la fine pointe, recréant le plus fidèlement possible le milieu de travail des futurs policiers et des divers intervenants en sécurité publique. Ils pourront ainsi acquérir les meilleures techniques et les meilleures pratiques qui s’offrent dans le domaine. Au terme de leur formation, ils seront encore mieux outillés afin d’assurer la sécurité de leurs concitoyens. Il ne fait aucun doute que cette initiative sera profitable pour l’ensemble de notre société», a affirmé la ministre Lise Thériault.

Le nouveau pavillon doté de trois étages est relié au bâtiment principal par une passerelle. Il comprend des salles de formation spécialisées, dont une salle d’audience, des salles d’interrogatoire, des plateaux pour effectuer des simulations ainsi qu’un plateau d’exercice de combat rapproché.

«Les nouveaux plateaux de formation permettront de créer des scénarios encore plus réalistes dans les domaines de la communication et de l’intervention tactique, de situations de crise, d’interrogatoires, d’enquêtes, de témoignages à la cour ainsi que des interventions dans les milieux correctionnels, de transports publics et des palais de justice. Cet ajout à notre campus permet à l’École de diversifier et d’enrichir son offre de services auprès des corps de police et des clientèles de la sécurité publique», a souligné le directeur général de l’ENPQ, M. Yves Guay.

La Société québécoise des infrastructures a agi comme maître d’œuvre pour la réalisation de ce projet dont les travaux, amorcés en mai 2014, ont pris fin cet été et selon l’échéancier initialement prévu.

Créée en 1969, l’ENPQ est le carrefour de la formation policière au Québec. Elle compte plus de 400 employés et gère environ 10 000 inscriptions annuellement.

www.enpq.qc.ca