Sécurité Québec

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Resideo Technologies acquiert First Alert pour 593 M$ US


21 février 2022
Par Sécurité Québec

Le 7 février, Resideo Technologies a annoncé avoir conclu un accord définitif pour acquérir le fournisseur de produits de sécurité résidentiels First Alert inc., auprès de Newell Brands inc. dans le cadre d’une transaction au comptant de 593 millions de dollars américains (M$ US).

Cette somme représente environ 547 M$ US nets après avantages fiscaux. Établie à Aurora dans l’Illinois, First Alert a été fondée en 1969. La société emploie plus de 2800 personnes et ses installations comprennent une usine de fabrication à Juarez au Mexique et un centre de distribution principal à El Paso au Texas.

Offerts dans des établissements de vente au détail et par commande électronique, ainsi que par l’intermédiaire de distributeurs et constructeurs de maisons, les produits First Alert comprennent des détecteurs de fumée, des détecteurs de monoxyde de carbone (CO), des détecteurs combinés, des dispositifs d’incendie et de CO connectés, des extincteurs et d’autres solutions de lutte contre les incendies.

Advertisement

« L’ajout des produits First Alert à la gamme Resideo vient judicieusement compléter les solutions de sécurité que nous offrons à nos clients résidentiels », a déclaré dans un communiqué Jay Geldmacher, PDG de Resideo.

Dans son dernier exercice financier (qui s’est terminé le 31 décembre 2021), First Alert a généré des ventes d’environ 395 M$ US et un BAIIA ajusté d’environ 55 M$ US. Resideo vise 30 M$ US de synergies de coûts annuelles d’ici la fin de 2023 grâce à l’intégration des activités de fabrication et de distribution, ainsi qu’aux efforts généraux d’efficacité en matière de soutien opérationnel et commercial.

Resideo prévoit de générer environ 46 M$ US en valeur actualisée nette d’avantages fiscaux à la suite d’un choix conjoint avec Newell en vertu de l’article 338(h)(10) du Code des impôts, qui traite la majorité de la transaction comme un actif d’achat à des fins fiscales. En tenant compte de la valeur actualisée des avantages fiscaux anticipés et des synergies de coûts attendues, le prix d’achat représente un multiple d’environ 6,4 du BAIIA ajusté 2021.

La transaction devrait être finalisée au premier trimestre de 2022 selon les conditions de clôture habituelles, y compris l’obtention des approbations réglementaires applicables.